grass field and mountain ranges

Automatiser la transmission des factures sur les plateformes des clients pour se libérer de cette contrainte 

Découvrir Qweeby

Automatiser la transmission des factures sur les plateformes

Beaucoup d'entreprises s'équipent d'outils pour traiter leurs factures fournisseur : Cegedim, Basware, Ariba, Coupa, Freedz... Elles anticipent les obligations prochaines de réception des factures électroniques via le futur Portail Public de Facturation. Côté fournisseur c'est compliqué car il faut s'adapter à toutes ces demandes, en plus souvent de Chorus. Tant que le PPF (portail public de facturation) n'est pas opérationnel, gérer ces interopérabilités consomme du temps et dégrade la productivité des équipes de l'ADV. Des solutions existent pourtant pour simplifier et automatiser cela dès maintenant.  

A partir de septembre 2026, toutes les entreprises assujetties à la TVA devront récupérer les factures de leurs fournisseurs assujettis domestiques sur le futur PPF (portail public de facturation). Il sera possible de les récupérer manuellement ou il est possible de s’interfacer avec un OD (opérateur de dématérialisation) ou PDP (plateforme de dématérialisation partenaire). Ces dernières, immatriculées par l’administration à partir de 2025, offriront des services additionnels à la seule interface. Ainsi pour l’instant, tant que les immatriculations ne sont pas effectives, il s’agit de déclaration et de dépôt de dossier sans garantie d’avoir des acteurs pleinement opérationnels ou répondant aux besoins particuliers de chaque entreprise.   

 

Facture électronique, des bénéfices évidents​

La facture électronique est un concentré de bénéfices pour votre entreprise : gains de productivité, réduction de coûts et mise sous contrôle de 30% des causes de retard de paiement. Rejoignez-nous et passez à la vitesse supérieure.

Les avantages de l'interface au PPF via un OD ou une PDP 

 L’interface au PPF via un OD ou une PDP (putative à cet instant) présente un double avantage. Le premier est de combiner le traitement du papier avec des flux électroniques, car les flux papier vont survivre le temps que toutes les entreprises françaises migrent sur les flux électroniques (possibles jusqu’en septembre 2027) et aussi pour les factures d’origine extra-domestiques (non concernés par les obligations). Le second est d’embarquer des services de validation et contrôle des factures, voire de lien avec les achats.  

Ces deux avantages incitent de nombreuses entreprises, en anticipation des obligations, à s’équiper de solutions dédiées au traitement de leurs factures fournisseur. Or pour rendre ces solutions pleinement opérationnelles, lorsqu’elles les peuvent, elles imposent à leurs fournisseurs de se plier à quelques règles, voire de déposer manuellement leurs factures sur ces plateformes ou même de les y saisir de toutes pièces. Lorsque les outils acceptent la prise en charge des PDF par e-mail, l’envoi des pièces jointes s’accompagne souvent de règles à respecter dans le nommage du fichier, du mail, l’adresse d’envoi…   

Pour le fournisseur cela tourne au cauchemar car avec des milliers de clients, la démultiplication des règles est ingérable sauf à passer beaucoup de temps dans les manipulations. Tel client impose des fichiers signés alors que tel autre ne veut pas de PDF signés, certains acceptent les lots de factures alors que d’autres n’en veulent qu’une par e-mail… Sans compter les cas où il faut saisir manuellement.   

Qweeby apporte une solution en gérant l’intégralité de ces cas de figure de manière unifiée. Directement à partir des factures générées par l’ERP, quelles que soient les modalités de génération (en lot ou unitaire), Qweeby va s’interfacer avec les différentes solutions ou traiter les différentes demandes. Toutes les factures sont converties au format Factur-X et, selon les cas, sont directement et automatiquement notifiées par e-mail (avec le bon objet, une adresse unique toujours identique, le bon format de fichier avec la bonne extension…) ou transmises par des protocoles sécurisés. L’administration des ventes est libérée de ces tâches chronophages sans valeur ajoutée.   

Avec 118 interfaces existantes, tous les ces de transmission sont couverts, à commencer par les plateformes de la place : SY by CEGEDIM, Chorus, Ariba, Coupa, Tradeshift, Freedz…ainsi que les formats EDI, UBL, CII... pour en savoir plus


Autres articles qui pourraient vous intéresser


landmark photography of trees near rocky mountain under blue skies daytime

Dématérialisation des factures client : quel ROI attendre ? 

  La dématérialisation des factures client permet un ROI certain. Toutefois l'importance du ROI dépend de ce que l'on fait avec la dématérialisation. En effet, le champ des possible est large et il est possible de juste chercher à faire des économies par rapport à des coûts certains (le papier et l'affranchissement), tout comme il est possible d'aller beaucoup plus loin pour optimiser ses processus (en savoir plus) voir pour améliorer son fonctionnement (en savoir plus). Dans tous les cas l'impact sera d'autant plus fort que la facturation est un sujet récurrent : les économies ou gains seront donc d'autant plus significatifs

lire la suite…

palm trees covered with fog

Avantage de la dématérialisation des factures : Un levier pour accompagner la croissance de votre entreprise

Un enjeu majeur des entreprises en croissance est de maitriser les coûts, limiter la croissance du BFR et maintenir la qualité de la relation client. La croissance doit en effet s'accompagner de gains de productivité pour améliorer les performances et contenir le BFR. Le recours à la facture électronique contribue directement à ces objectifs en découplant la charge de travail du niveau d'activité et en contribuant à la maîtrise du poste client.   

lire la suite…

landscape photography of field

Le calendrier définitif des obligations à la facturation B2B est enfin connu

  Le calendrier d'application des obligations concernant la facturation entre assujettis domestiques est enfin connu. Le déploiement des obligations sera entre septembre 2026 et septembre 2027. Au plus tard le 1er décembre 2027. C'est la troisième version, le troisième report ; probablement le dernier. Cela laisse le temps de mettre votre facturation client en conformité avec les obligations réglementaires.


lire la suite…

Retrouvez ici l'historique de toutes nos newsletters


Contactez-nous pour toute question ou information